États de l’Aude

Point de vue 13 • Le Bousquet- 8 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 13 • Le Bousquet- 8 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard


J’ai déjà écrit trois billets sur l’Observatoire photographique du paysage des Vosges du Nord, mais pour l’instant, à part un premier état des lieux en septembre 2012 (voir ici), je n’ai rien développé concernant le second Opp sur lequel je travaille, celui du département de l’Aude. J’ai en fait attendu d’en avoir fini avec la seconde phase de reconductions pour entreprendre un premier bilan.

Nous sommes désormais à ce moment crucial où avec l’opérateur, le Caue de l’Aude, nous nous interrogeons sur la manière de poursuivre cet observatoire, tant du côté de son financement que de l’ajustement de son corpus à l’évolution du territoire (Ainsi, les récentes pluies torrentielles qui ont affecté ce département —à vrai dire, surtout les Corbières et la bande côtière— ont eu évidemment un impact sur l’état de certains paysages et devraient nous amener à reconsidérer certaines priorités).

Je défends en fait depuis longtemps un principe de souplesse et de réactivité des Opp qui évite de rester enfermé dans un choix d’images fixé une fois pour toutes : la pertinence des photographies du corpus principal doit pouvoir être réévaluée régulièrement. Mais avant cela, il faut disposer d’éléments suffisants pour procéder à une première analyse, et deux reconductions successives permettent déjà de dégager un certain nombre d’enseignements.

Mais tout s’abord, rappelons brièvement la genèse de cet Opp, commencé en 2011 à l’initiative de la Dreal Languedoc-Roussillon, avec le soutien du Caue qui va devenir de fait l’opérateur puis le financeur des deux phases de reconduction.

La constitution du corpus originel s’étale d’octobre 2011 à mai 2012. Il compte 196 points de vue, réduits à 120 après un choix collectif décidé lors d’un comité de pilotage : à savoir 60 points de vue qui vont constituer la base de l’Opp, et 60 autres points de vue qui représentent la “réserve“ —réserve dans laquelle on peut éventuellement puiser en cas d’intérêt particulier soudain de tel ou tel point de vue.

C’est ce qui s’est passé par exemple cet automne lorsque je me suis aperçu que l’usine de polyuréthane d’Espéraza, fermée depuis quelques années, venait d’être démolie.

 

Point de vue 64 • Espéraza - 19 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 64 • Espéraza – 19 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 64 • Espéraza - 8 novembre 2014 © Thierry Girard

Point de vue 64 • Espéraza – 8 novembre 2014 – Rec 1 © Thierry Girard

Cette seconde phase de reconductions s’est donc terminée début novembre, et un premier constat rapide montre que sur les 60 points de vue principaux, un bon tiers a vu une évolution importante, voire majeure, ce qui est assez remarquable dans la mesure où on n’avait pas forcément privilégié des points de vue avec des dynamiques assurées et qu’il s’est passé des choses à des endroits où on ne s’y attendait absolument pas.

Point de vue 30 • Duilhac s/s Peyrepertuse - 24 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 30 • Duilhac s/s Peyrepertuse – 24 octobre 2011 © Thierry Girard

Rien ne permettait de prévoir que l’on puisse construire une telle maison sur un terrain aussi étroit et « mal foutu » en limite de village… Ce n’est évidemment pas une bonne surprise par rapport au point de vue initial (un site patrimonial, les ruines de Peyrepertuse, vu depuis le chemin circulaire du village en contrebas), mais riche d’enseignement toutefois sur une certaine forme d’impensé du paysage, liée à une absence de contraintes urbanistiques et architecturales dans les PLU !

Point de vue 30 • Duilhac s/s Peyrepertuse - 17 septembre 2014 © Thierry Girard

Point de vue 30 • Duilhac s/s Peyrepertuse – 17 septembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

Un second tiers, constitué de points de vue ruraux et naturels, s’inscrit dans une dynamique beaucoup plus lente qui ne peut être perceptible qu’à long terme —sauf circonstances imprévues—, même si on peut déjà noter l’arrachage récurrent de vignes, notamment dans les Corbières, dans un territoire qui fut longtemps dédié à la viticulture. 

Le troisième tiers est constitué de points de vue urbains ou péri-urbains plus statiques, mais qui peuvent presque tous à un moment donné être sujets à des modifications notables. Parmi ces derniers, il y en a une poignée cependant qui ont été choisis parce que des projets d’envergure devaient s’y réaliser dans un délai court ; mais la conjoncture économique, l’incertitude générale ainsi que les recours administratifs déposés par des associations hostiles à certains projets ont décalé voire annulé nombre d’entre eux : développement d’un champ éolien, création d’une centrale photo-voltaïque ou d’un bassin de rétention d’eau, aménagement d’un ancien espace ferroviaire en limite de centre-ville, développement d’un lotissement de luxe avec golf ou d’une zone d’activités etc. (la zone en question, située à Sigean, a été recouverte par les eaux récemment, et il serait particulièrement intéressant de voir dans quel état elle se trouve aujourd’hui… Et avec quel devenir !)

Point de vue 43 • Sigean - 27 mars 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 43 • Sigean – 27 mars 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 04 • Quillan - 17 septembre 2011 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 04 • Quillan – 17 septembre 2011 – Rec 2 © Thierry Girard

A Quillan, les herbes folles effacent les voies ferrées de l’ancienne gare dans l’attente de la mise en route d’un vaste projet d’aménagement. A Roquefort-les-Corbières, tout près des vestiges de la Via Domitia, on a arraché les vignes (en second plan), mais le projet de centrale photo-voltaïque se fait désirer…

Point de vue 52• Roquefort-les-Corbières - 27 mars 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 52• Roquefort-les-Corbières – 27 mars 2014 – Rec 2 © Thierry Girard


Ces premières conclusions m’amènent à réitérer mes propos habituels sur les Opp : à savoir, qu’un observatoire ne peut trouver son sens et sa pertinence qu’à partir du moment où il s’inscrit dans la durée. Et plus tôt et plus régulièrement ont lieu les reconductions, mieux cela vaut ! Il ne sert à rien de produire à la pelle des Opp (il y en a actuellement huit pour la seule Région Languedoc-Roussillon ­—je crois que c’est un record—, et six en attente !) si on ne peut assurer leur pérennité (financière) et leur durée. Constituer un corpus sans lui donner de suite, c’est comme ouvrir une salle de cinéma sans y projeter de films.

Pour qu’un observatoire puisse tenir ses promesses, il faut qu’il puisse réellement devenir un outil de compréhension et d’analyse des paysages en permettant une sensibilisation particulière de chacun, tant les habitants que les élus ou les décideurs : aucun paysage n’est jamais figé et toute évolution, qu’elle soit positive ou négative, est le fait d’une responsabilité à la fois individuelle et collective. Je préciserais même, soit le résultat d’une intelligence individuelle et collective, soit le résultat d’une démission individuelle et collective. 

Cela dit, comme j’aime aussi à le répéter, les observatoires n’ont pas seulement une dimension documentaire (ce à quoi certains aimeraient parfois les réduire s’appuyant de fait sur quelques travaux de moins bonne facture), mais une vraie dimension photographique que d’aucuns, comme moi, peuvent intégrer sans honte dans leur production artistique : je pense surtout, pour ce qui me concerne, à l’OPP des Vosges du Nord où je travaille à la chambre 4×5 ; mais dans l’Aude, j’ai doublé à la chambre certains des points de vue les plus intéressants, et je prends régulièrement des vues hors Opp, à la chambre également).

Point de vue hors OPP • Roquefort-les-Corbières, 27 mars 2014 © Thierry Girard

Point de vue hors OPP • Roquefort-les-Corbières, 27 mars 2014 © Thierry Girard

Point de vue hors OPP • Vignevieille, 28 mars 2014 © Thierry Girard

Point de vue hors OPP • Vignevieille, 28 mars 2014 © Thierry Girard

Version 4x5 (plus resserée) d'un point de vue OPP • Coursan, 18 octobre 2013 © Thierry Girard

Version 4×5 (plus reserrée) d’un point de vue OPP • Coursan, 18 octobre 2013 © Thierry Girard

D’autres photographies off peuvent être consultées sur ce lien : newsletter printemps 2013

Un OPP n’est pas un constat d’huissier, mais un équilibre entre richesse documentaire et intelligence esthétique. C’est cette double contrainte, artistique et documentaire qui, pour un auteur photographe, rend cette problématique observatoire particulièrement intéressante et enrichissante. Et c’est cette valeur esthétique qui facilitera de fait le travail ultérieur de médiation et de sensibilisation.

 

Quand le paysage bouge par l’action de l’Homme… (une sélection)

 

Point de vue 01 • Pieusse - 19 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 01 • Pieusse – 19 octobre 2011 © Thierry Girard

Aménagement d’une zone de bureaux et d’ateliers (en arrière-plan) à l’entrée de Limoux.

Point de vue 01 • Pieusse - 8 novembre 2014 - Rec 3 © Thierry Girard

Point de vue 01 • Pieusse – 8 novembre 2014 – Rec 3 © Thierry Girard

 

Point de vue 18 • Camurac - 21 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 18 • Camurac – 21 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 18 • Camurac - 8 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 18 • Camurac – 8 novembre 2014 – Rec 2 ≈ © Thierry Girard

Aménagement du domaine skiable d’une petite station de sports d’hiver. Mais, du côté des chalets, rien n’a bougé : l’un n’est pas terminé, l’autre est toujours à vendre, et les abords restent négligés.

Point de vue 19 • Camurac - 21 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 19 • Camurac – 8 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 21 • Trèbes - 22 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 21 • Trèbes – 22 octobre 2011 © Thierry Girard

Abattage des platanes le long du canal du Midi en raison d’une maladie due à un champignon. Changement radical de paysage.

Point de vue 21 • Trèbes - 9 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 21 • Trèbes – 9 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 24 • Les hauts de Narbonne - 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 24 • Les hauts de Narbonne – 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Forte pression immobilière en périphérie de Narbonne : au premier plan, bassin d’orage.

Point de vue 24 • Les hauts de Narbonne - 26 mars 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 24 • Les hauts de Narbonne – 26 mars 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 32 • Montréal - 8 décembre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 32 • Montréal – 8 décembre 2011 © Thierry Girard

Le petit garage a définitivement fermé ses portes. L’ancien hôtel-restaurant à gauche ne les a toujours pas ré-ouvertes. Par contre, la voirie a été entièrement refaite (y compris tout autour de la grande place centrale).

Point de vue 32 • Montréal - 7 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 32 • Montréal – 7 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 41 • Gruissan, étang de l'Ayrolle - 11 décembre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 41 • Gruissan, étang de l’Ayrolle – 11 décembre 2011 © Thierry Girard

Les anciennes cabanes de pêcheurs se sont transformées en résidences secondaires, voire principales (à gauche).

Point de vue 41 • Gruissan, étang de l'Ayrolle - 26 mars 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 41 • Gruissan, étang de l’Ayrolle – 26 mars 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 55 • Carcassonne, cité du Viguier- 24 mai 2012 © Thierry Girard

Point de vue 55 • Carcassonne, cité du Viguier- 24 mai 2012 © Thierry Girard

Projet d’aménagement de jardins collectifs en limite d’une cité « sensible ».

Point de vue 55 • Carcassonne, cité du Viguier- 28 mars 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 55 • Carcassonne, cité du Viguier- 28 mars 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Quand le paysage bouge, parce que la lumière, les saisons, la nature…. (une sélection)

 

Point de vue 27 • Tuchan - 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 27 • Tuchan – 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Phagocytage par la nature d’une aire de pique-nique fraîchement installée.

Point de vue 41 • Gruissan, étang de l'Ayrolle - 17 septembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 27 • Tuchan – 17 septembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 14 • Escouloubre - 21 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 14 • Escouloubre – 21 octobre 2011 © Thierry Girard

En moyenne montagne, disparition progressive des pacages et des cultures en terrasse devant un processus de reforestation sauvage.

Point de vue 14 • Escouloubre - 8 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 14 • Escouloubre – 8 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits - 23 mai 2012 © Thierry Girard

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits – 23 mai 2012 © Thierry Girard

Suivi d’un remodelage « naturel » de la berge après les travaux routiers, et de l’évolution du lit de la rivière et de son environnement naturel.

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits - 26 avril 2013 - Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits – 26 avril 2013 – Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits - 28 mars 2014- Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 57 • Saint-Martin-des-Puits – 28 mars 2014- Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) - 26 mai 2012 © Thierry Girard

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) – 26 mai 2012 © Thierry Girard

Reforestation naturelle après une coupe rase. Variété des essences.

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) - 24 avril 2013 - Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) – 24 avril 2013 – Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) - 7 novembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 60 • Cubserviès (La Montagne Noire) – 7 novembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard

 

Point de vue 28 • Padern - 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Point de vue 28 • Padern – 23 octobre 2011 © Thierry Girard

Là, dans ce modeste village au cœur des Corbières, rien ne change ou presque (on a remplacé les vasques) , si ce n’est (parfois) les petits bruissements de la vie…

Point de vue 28 • Padern - 20 octobre 2013 - Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 28 • Padern – 20 octobre 2013 – Rec 1 © Thierry Girard

Point de vue 28 • Padern - 17 septembre 2014 - Rec 2 © Thierry Girard

Point de vue 28 • Padern – 17 septembre 2014 – Rec 2 © Thierry Girard


Rappel des billets précédents sur l’OPP :

Sur l’OPP de l’Aude (avec quelques autres images de l’observatoire) :

Miscellanées de septembre

Sur l’OPP des Vosges du Nord :

En observant, en écoutant.
De l’observation des paysages # 2
De l’observation des paysages

© Thierry Girard pour les textes et les photographies

Publicités

About this entry